Ajouter un commentaire

Peur sur la ville...

Nontron, Jeudi 28 Juillet 2011, 7H45, la population se lève la peur au ventre. Il ne s'agit pas d'un remake du chef d'oeuvre de Verneuil mais, depuis plusieurs jours déjà, les habitants de ce petit village pittoresque du Périgord Vert sont réveillés en pleine nuit par des grognements terrifiants qui semblent surgir du fin fond des forêts qui s'enroulent autour de la cité...

Des cris si puissants et caverneux qu'ils en glacent le sang des plus courageux... Et des courageux il y en a, je connais personnellement une personne qui connait une personne, qui selon certaines sources bien informées est courageuse. Qui poussent ses hurlements de terreur ? Personne ne le sait. La marée chaussée s'est bien fendue de quelques investigations ça et là, mais rien de concluant n'a été trouvé.

Pourtant dans la nuit de Mercredi à Jeudi Sarah Ladigoue, cosmonaute en free lance de son état, a vu.

Qu'a-elle-t-vu ?

Voilà ce qu'elle me confiait ce matin la voix tremblotante de peur : « Il était environ 23 heures, 23 heures 02 peut-être. Je ne suis pas certaine car ma montre ne fonctionne pas très bien... J'en avais une fantastique, jamais une seconde d'avance ou de retard, un vrai métronome, et puis l'an dernier avec Alain, nous sommes allés camper sur la côte basque prêt de Cherbourg et je l'ai oubliée là bas... Ah oui, vous voulez peut-être que je vous parle de ce qu'il m'est arrivée cette nuit... Il faut m'excuser c'est la première fois que quelqu'un m'interviewe, je suis un peu émue. Pour en revenir à ce qui vous intéresse, je rentrais chez moi tranquillement, par le passage derrière la Poste, celui qui monte de la rue de Périgueux... à un moment j'ai senti la présence de quelqu'un ou quelque chose. Je me suis retournée et je me suis retrouvée nez à nez avec... avec une espèce de monstre... J'ai voulu m'enfuir. J'ai trébuché. Je suis tombée. Mon sac de provisions s'est déversé sur le sol... au prix où sont les carottes, je l'avais mauvaise... cette chose s'est avancée. J'ai cru que mon heure avait sonné... il a pris une aubergine et il est parti... » La pauvre femme, encore traumatisée par cette mésaventure ne pourra nous en dire plus sur ce monstre. De quoi s'agit il exactement? Qu'est-ce que veut cette chose ? À quoi ressemble-t-elle exactement ? Ne mange-t-elle que des aubergines... Autant de questions auxquelles je vais essayer d'apporter des réponses aussi vite que possible.

 

Dave the Geek

pour www.marcelchampion.com