Ajouter un commentaire

Conférence de presse 008

Bonjour à toutes et à tous. Bienvenue à la dernière conférence de presse Marcel Champion de l'année.

Nous tenons avant tout à vous remercier pour tout le soutien dont vous avez fait preuve envers nous durant cette année, et nous ferons de notre mieux pour le mériter l'an prochain également. Les séries Capitaine Flemme et Sk8terboy seront bien entendu présentes en 2012, ainsi qu'une petite nouvelle dont les premiers épisodes apparaitront sur le site en Février, et qui s'intitulera « Les inspecteurs Lapince et Domino ».

Maintenant que les remerciements sont effectués, passons à l'évènement de Samedi soir. De quel événement je parle ? Vous n'êtes pas au courant ? Non, mais si vous ne vous intéressez pas un minimum, on ne va pas s'en sortir. Je vous explique quand même. Régulièrement, je joue au poker au casino de Ribérac. On s'y amuse bien, on joue du mieux possible et au final c'est toujours Don Miguel qui gagne. En plus on mange des beignets trop bons, c'est un pur bonheur. Samedi dernier alors que je rentrais chez moi, au détour d'un virage à la sortie de Tocane, je me trouve nez à nez avec une vache qui divague en plein milieu de la route... Alors oui, je pourrais rentrer par Mareuil, mais non... J'aurais très bien pu passer à coté et la laisser continuer sa promenade. Seulement, je suis un bon gars, et je me suis dit qu'une vache en plein milieu d'une petite route, la nuit et par temps de brouillard, c'était quand même dangereux. Du coup, je fais demi tour, et je me rends à la gendarmerie la plus proche... Bien entendu, personne. J'appuie sur l'interphone et j'entre en contact avec le central. Je décris à la jeune femme les faits, elle me demande quelques précisions et envoie une estafette avec un échantillon de ses collègues.

Tout le monde se retrouve dans ce fameux virage quelques instants plus tard. Pendant que deux képis font de leur mieux pour neutraliser l'animal, je reste avec une de leur collègue et c'est là que les choses dérapent. Elle me pose deux, trois questions, et je réponds en faisant quelques jeux de mots bien sentis sur la vache... Elle s'énerve, me demande si j'ai bu. Je réponds fier de moi qu'effectivement j'ai bu... du lait de vache, et là c'est parti en live. Elle me demande mes papiers, ceux qui me connaissent savent que je ne les ai jamais sur moi, en plus la voiture était une voiture de location... du coup, dès que ses deux confrères en ont eu terminé avec Margueritte, ils m'ont embarqué, moi, Marcel Champion, au poste pour vérifier tout ça... Trois heures plus tard je ressortais blanchi de la caserne, avec un bisou de la gendarmette. Finalement ce fût une bonne soirée :)

 

Bonne fêtes à toutes et à tous et à très bientôt.

 

Meuhhhh...